Les enjeux environnementaux au cœur du nouveau roman d’anticipation de Colline Hoarau.

L’auteure réunionnaise néo-bretonne, Colline Hoarau, vient de sortir son 5 ème roman qui nous projette dans 20 ans, 2040 : coquelicots et bleuets. Un futur proche réaliste qui nous fait prendre conscience des enjeux environnementaux et sociétaux actuels.

Nous sommes en 2040, Mahavel a vingt ans. Elle vit avec son temps et jouit naturellement des progrès technologiques qui régissent son quotidien dans tous les domaines, santé, éducation, alimentation. 

Contemplative, sa vie solitaire dans sa longère bretonne semble heureuse et sereine, jusqu’au jour où elle fait la rencontre inopinée et bouleversante d’un jeune homme, Ferdinand, qui vit hors du système et de cette modernisation à outrance. Retour à une consommation limitée, troc, agriculture raisonnée, partage des services.  

Une prise de conscience pour Mahavel qui s’interroge en parallèle sur son histoire ancrée entre deux cultures : La Bretagne et l’île de La Réunion, un équilibre difficile à trouver qui l’entraîne dans une quête familiale aux nombreux rebondissements. Retour dans le passé, voyage à La Réunion au cœur de ses racines pour se révéler et trouver sa place dans ce monde.

Avec son écriture ciselée et poétique, Colline Hoarau détaille un futur plausible dans ce roman d’anticipation plein d’humanité. Un récit à la fois inquiétant et porteur d’espoir, avec toujours les thèmes qui lui sont chers : la double culture et les origines familiales. 

Mais qui est Colline Hoarau?

Née en 1966 à l’île de la Réunion, Colline Hoarau vit aujourd’hui en Bretagne et explore sa culture.  Enseignante en breton, elle a également à cœur d’éveiller les plus petits à travers des albums jeunesse, comme les plus grands avec ses romans.

A 17 ans, nouvelle bachelière, j’ai été contactée par la famille du zoo de Tregomeur (22) pour faire la saison. La fille était dans ma classe à La Réunion. J’ai découvert à cette époque la Bretagne. Avec mon compagnon, nous avons acheté une maison de vacances en 2007 à Saint-Gilles-Les-Bois, une toute petite commune. Nous avons décidé de changer de vie pour la Bretagne en 2012. J’ai commencé à prendre du temps pour mon écriture. Parallèlement, j’étais formatrice en bureautique – de formation informatique à l’origine. Je me suis mise au breton (six mois en immersion – 3 mois pour pouvoir enseigner en breton). Licence de breton et langues celtiques en poche, j’ai enseigné ensuite en maternelle et primaire, pour le réseau Diwan et bilingue”

Son  premier roman est sorti en 2014, L’Adieu à Lila, consacré à La Réunion. Puis un autre suivit en 2015, Notre vie à trois, un ouvrage émouvant sur la maladie de Parkinson.  Depuis, 2 autres romans, Sois sage, Reine-May, où se mêlent une intrigue, un secret, et les deux pays de son cœur, La Réunion et La Bretagne et Peut-on tout pardonner ?, un second tome de l’histoire de Reine-May.   2 livres pour enfants sortiront dans la foulée avec la collaboration de photographes, David Lair, pour Histoires d’enfants et Yvon Kervinio pour Portraits de Bretagne. “J’ai toujours beaucoup lu et ma matière préférée était le français pendant toute ma scolarité. J’adore écrire déjà enfant. Lorsque j’étais chef de cabinet à la mairie d’Asnières, j’écrivais des notes, des discours.  Pendant les longues soirées de conseils municipaux, j’ai commencé à écrire des histoires “ conclut–elle en souriant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s