Tapimandyan, le premier album de La Sépia

La Sépia sort enfin son premier album ”Tapimandyan composé de 8 titres. Des chansons intimistes en créole aux textes doux ou abrasifs  mais surtout poétiques. Depuis 2017, ce groupe s’est attaché à définir sa couleur musicale. A travers cet album prometteur,  Cécile Fontaine, auteure et interprète, entourée de ses musiciens, nous dévoile ses mélodies évidentes et sensibles

L’album « Tapimandyan » de La Sépia est né le 27 novembre 2022  et il a été célébré comme il se doit, dans l’émotion d’un concert vivant cousu main, en partenariat avec La Ville de Saint-André et des assos de couture, à la Maison Valliamée. 

Historique du groupe

Le groupe de musique a commencé son travail en 2017 en constituant La Sépia. D’abord en se produisant de manière informelle dans un cercle amical dans la cave d’une maison à Sainte-Marie. Puis, en faisant des apparitions à l’extérieur dans deux lieux «intermédiaires» de l’Est : un kabar associatif à Bras Pétard, une scène ouverte au Bisik à Saint-Benoît et un concert pour l’association Yourte La Vanille à Bras-Panon. 

Encouragé par les retours du public, le groupe obtient une première date à la médiathèque François Mitterrand de Saint-Denis en février 2020. Dès lors, La Sépia choisit de bénéficier des compétences de la compagnie Rouge Bakoly qui offre la possibilité au groupe de se professionnaliser, de rechercher des lieux de diffusion et des aides financières. 

Le groupe adhère au PRMA (Pôle Régional des Musiques Actuelles) et obtient des dates dans le cadre du dispositif Tégé (Tournée Générale). La crise sanitaire vient interrompre cet élan et annuler trois dates. Un des concerts annulé en mai a pu être reporté au Bisik le 20 novembre 2020. Ce concert a confirmé la maturité du groupe et la réceptivité du public. Les mois suivants, les mesures liées à la crise sanitaire permettent au groupe de jouer seulement 3 fois en public: au Vavang’art à l’Entre-Deux en Tégé, à Château Morange dans le cadre d’une restitution de résidence d’écriture avec la Ville de Saint-Denis et dans le hall du CRR de Saint-Benoit dans le cadre de la Semaine Créole de la Région Réunion. 

Grâce à l’appui de l’association Rouge Bakoly, une série de concerts est planifiée fin 2021, début 2022 dans le cadre d’un projet de « Diffusion et Territoires » qui réunit différents partenaires institutionnels. 

En parallèle, la collaboration avec Serge Parbatia, technicien son, renommé pour la qualité de ses enregistrements et de ses mixages, a donné l’occasion et l’envie au groupe d’enregistrer ses compositions.

L’univers musical de la Sépia

« Shanté Fantézi, Romans Surpiké, Voyaz Kromatik » 

Des compositions intimistes en créole réunionnais. Des textes doux ou abrasifs, toujours poétiques. Des mélodies évidentes, un brin décalées. Une interprétation sensible. 

Depuis 2017, La Sépia s’est attachée à définir sa couleur musicale en travaillant d’abord son répertoire de reprises : Bibi, Elizabeth Cotten, Judy Henske, Harry Belafonte, Bettye Lavette, Alain Peters, Michou… 

Sur cette trame Tapimandyan -assemblage d’une multitude de petites pièces colorées d’origines variées- La Sépia applique ses compositions intimistes en créole réunionnais et les enregistre sur son premier album. 

Premier Album : 8 compositions 

Romans Simone honore la vie et la mort, c’est une chanson où l’identité n’est qu’une somme de sensations plurielles et éphémères. 

Oklerdelaline est une berceuse, une réappropriation de la comptine française fredonnée dans l’enfance, pour une petite fille créole, qui fait silence en elle. 

In perl la rozé est une chanson qui titube à la recherche d’amour au fond d’un verre d’alcool. 

Bal Kafyak, est une invitation à danser kafyak kafyak, kolé séré, peut-être pour trouver l’amour ou le silence dans lequel s’engouffrer. 

Dann simetyèr, c’est là qu’est la tombe de notre amour dirait le poète. Faisons le deuil, guérissons nos cœurs et vivons d’autres aventures. 

Tourdisman, raconte les moments de grande solitude où l’horizon chavire et les perspectives s’embrument. 

Souvnans Renée est une ode à la patience : Gro pwason i bek su’l tar, dit le proverbe. Il n’est pas rare de trouver l’amour tardivement : parole de mémé ! 

Garden on Mars (Moin lé sir na poin in pyé mang si planet Mars), est un hymne écologico-tropical interplanétaire

En 2022 Tapimandyan sera gravé sur un vinyle, santé aux vieux tourne-disques et aux nouvelles platines. Il est aussi disponible aussi en téléchargement !

La Sépia sera à partir de fin janvier en résidence à Sainte-Rose, à Ravine Glissante et un concert est également prévu fin mars.

Le groupe espère de tout cœur que les restrictions n’auront pas d’impact sur cette action de lancement du concert Tapimandyan en live.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s