Ericka Testan, jeune écrivaine du moringue à 13 ans.

Ericka Testan, habitante de Sainte-Suzanne, a publié sa première bande dessinée “Moring Kréol” à 13 ans. Une belle histoire de danse acrobatique pratiquée aussi bien par les garçons que par les filles. Ericka a suivi les traces de son père David danseur de moringue. Pour elle, cette pratique est devenue plus qu’un sport, c’est une passion. 

Ericka n’a seulement que 13 ans, quand l’idée de mettre en images la danse qu’elle pratique avec son père lui germe dans la tête. Une bande dessinée sur le maloya est sortie l’année où l’idée lui est venue.  C’est à ce moment qu’elle a le déclic de faire dans le même style mais sur le moringue en rendant hommage à son papa David Testan, lui-même grand moringueur. 

Mais c’est quoi le Moringue? Le moringue est un sport de combat pratiqué dans l’Océan Indien, originaire de Madagascar sous le nom de moraingy. Il se pratique debout à main nue, incluant les coups de pieds, de genoux et parfois les coups de tête. Les techniques de corps à corps sont exclues. Cette danse vibre au son des djembés et du doum-doum. Sa cousine éloignée du Brésil se nomme la capoeira. 

Ericka Testan a des années de pratique, championne de La Réunion de 2012 à 2015, championne au “Challenge KOK 59” à Lille en 2012. Outre ses titres, elle a participé à de nombreux défilés et spectacles, Fête de la liberté en autre, concerts du groupe Lindigo, de Kiltir. Elle a également participé à l’Opéra “Carmen, les voix du monde” en 2007, à des clips vidéos, à des échanges culturels à l’île Maurice et à Madagascar.

Cet ouvrage s’inspire de son envie de faire connaître le moringue et de partager sa passion sous forme de bande dessinée afin de faciliter l’apprentissage en touchant un public de tout âge. 

J’ai immédiatement pris un crayon et un cahier et je me suis lancée. En plus du moring, j’adore lire et écrire ! C’était donc une très belle expérience pour moi. Ensuite, mon texte a été traduit en créole réunionnais par Daniel Honoré. Ce fut d’ailleurs un immense privilège. L’illustration a été faite par Etienne Michelin, qui a repris nos photos pour faire les dessins. Dans le livre on retrouve plusieurs personnages, il y a des membres de notre association Odas, et moi-même. Le personnage principal n’a pas de nom, il est représenté simplement comme un ami qui souhaite en savoir plus sur le moringue. Cela permet alors au lecteur de se mettre dans la peau de mon « Dalon » et donc une affinité se crée, faisant croire que je m’adresse au lecteur directement”.

La BD d’Ericka n’est pas en vente, elle est  purement pédagogique. On la retrouve dans les écoles lors des interventions et à chaque démonstration des membres de l’association Odas. 

En ce moment, Ericka travaille sur son deuxième ouvrage, un voyage de découverte des cousines du moringue dans le monde entier. Il sera bientôt disponible et c’est elle qui sera chargée également des illustrations. Et oui, Ericka a plus d’une corde à son arc.

Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur le moringue, contactez le centre Zélindor de Boxe française  et de Moring de Sainte-Suzanne ou découvrez leur page Facebook

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s