Loic Bouvon, le nouvel artiste qui secoue la musique réunionnaise

Il est jeune, talentueux et engagé.  Loïc Bouvon fait partie de cette génération de chanteurs réunionnais qui se battent pour faire valoir leur langue maternelle à travers leurs chansons.  Auteur-compositeur et interprète, il évolue dans plusieurs styles de musique  mais affectionne  plus particulièrement les chansons d’amour.  Portrait d’un artiste prêt à se faire un nom dans la chanson.

Jeune Portois  de 31 ans, Loïc Bouvon baigne dans la musique depuis son enfance : « ma mère avait cette passion pour le chant et la danse folklorique. J’ai donc été moi-même attiré par le chant. Je me suis beaucoup intéressé au rap, j’écoutais des artistes comme  Psy4 de la Rime,  NTM, Sniper, Sinik, Diam’s, Kery James, etc. Puis, je me suis intéressé à d’autres styles de musique par l’intermédiaire d’artistes tels que Blacko, Corneille, Singuila, Féfé, Admiral T etc. Dès mes 15 ans, j’ai écrit mes premiers textes de rap puis de dancehall ».  

A 19 ans, Loïc quitte la Réunion pour se consacrer à ses études  et au sport (VTT Cross-Country). Il n’oublie pas la musique, il a toujours des airs dans la tête. De retour sur son île en 2019, il décide de vivre son rêve en créant son groupe (Loïc Bouvon et ses musiciens) composé d’un bassiste, d’un percussionniste et d’un guitariste : « mes premiers textes en créole, je les ai écrits en métropole alors que j’étais étudiant. Dès mon retour  à La Réunion, mon style musical a évolué et j’ai choisi de mettre en valeur ma langue maternelle à travers des  textes autour de l’amour. Mes influences actuelles sont Burna Boy, Davy Sicard, Dadju, Tayc, Danyel Waro ».  

Loïc Bouvon est professeur de Technologie mais rêve de vivre de sa passion. Seulement, il ne s’attendait pas aux difficultés financières  pour mettre en lumière sa musique. Il y croit avec persévérance et travail : « J’y arriverai et j’y crois. Il faut bien faire des sacrifices pour donner vie à nos rêves »?

Son premier « Kouler l’amour » écrit en collaboration avec l’artiste Wizdom l’a fait connaître du public réunionnais. Il commence à se produire  sur scène en interprétant ses propres compositions :  Wayo, Bye‐bye, Révey amwin, Refé ton vi, Espwar, Gillot, Séliba :  « mes textes parlent principalement des relations amoureuses. J’écris surtout par rapport à ma propre vie et celle de mes proches ».

Il a beaucoup d’amour à donner Loïc, et beaucoup à prendre : « l’amour m’inspire même quand il bat de l’aile et qu’il crie à l’injustice et au désespoir. L’année 2020 a été dure musicalement car elle a  ralenti mes projets. Je n’ai pas vraiment eu l’occasion de faire beaucoup de scènes afin de promouvoir mon titre « Kouler l’amour« , ce qui m’a beaucoup frustré. Pour  2021, j’aimerais sortir d’autres titres et me produire davantage avec mes  musiciens. J’ai hâte de faire découvrir aux Réunionnais ma nouvelle préparation qui me tient particulièrement à cœur mais je  ne peux rien dire pour l’instant » .  

« Une chose est sûre, c’est que la musique fera toujours partie intégrante de ma vie. Si j’ai un conseil à donner à ceux qui veulent réussir, c’est tout d’abord d’être passionné, d’avoir confiance en soi,  être sincère, être en phase avec soi‐même et de ne  laisser personne réduire ses motivations. Il faut aussi être accompagné car la musique est un travail  d’équipe et c’est très difficile d’avancer seul.  Restons humbles car lo kaf y dor pas ».

En attendant son nouveau titre pour 2021, découvrons ou redécouvrons  « Koulèr l’amour » disponible sur YOUTUBE et sur les plateformes de téléchargement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s