Kerveli, un groupe qui a le maloya dans les cordes !

Le groupe Kervéli poursuit sa lancée amorcée avec la sortie de son premier album « Maloya à Cordes » et s’apprête à conquérir le coeur des Réunionnais avec son mélange de maloya et d’instruments à cordes frottées. L’album comporte 10 titres aux sonorités diverses :  des rythmiques maloya ou encore valsées, des sonorités classiques mais aussi celtiques, avec des paroles en créole et en français. L’album possède également de nombreux morceaux rythmés mais aussi des chansons d’amour. C’est ce dont a besoin La Réunion surtout en cette période de fin d’année qui s’annonce incertaine. Confidences de Loïc Gigan le leader du Groupe Kervéli sur Passions Réunion. 

Quel est le  morceau qui ouvre l’album ?

Le morceau qui ouvre l’album s’intitule « Ferm lo zié ». Nous avons choisi cette chanson afin d’inciter les gens à rêver, voyager, laisser leur imagination prendre le dessus. Et, selon nous, le meilleur moyen c’est de fermer les yeux.

Comment fonctionne le groupe lors des sessions de compositions, qui donne les idées principales, qui fait office de médiateur ?

Il est important pour nous, membres du groupe, que chacun puisse apporter son univers, son avis, ses idées, tant dans la composition des chansons que dans leurs arrangements.

Généralement, il n’est pas nécessaire d’avoir un médiateur, chacun est à l’écoute de l’autre pour au final, être satisfait de notre production. Trois musiciens sur cinq ont participé à la composition des morceaux de l’album. Quelque fois, nous prenons appui sur des amis « fonkézer » afin d’enrichir nos textes, comme Emmanuelle Guezello. Pour l’arrangement live et studio, chacun apporte son avis et son expérience.

L’album complet doit-être une grande fierté pour toi, mais dans quel morceau t’identifies-tu le plus et pourquoi ?

En effet, je suis fier de partager cette aventure avec mes amis musiciens et également, de pouvoir présenter cet album aujourd’hui. S’il fallait choisir un morceau auquel m’identifier, personnellement, ce serait « Trasé ». Dans cette chanson, les percussions, les chœurs et l’apport des cordes représentent cette « double personnalité » que j’ai : d’une part, l’amour pour le maloya et d’autre part, celui pour les instruments à cordes frottées. Aussi, les paroles parlent du fait de vivre sa vie sans regarder ce qui se passe autour, de continuer de suivre sa propre route et c’est une mentalité que je tente d’appliquer dans ma vie au quotidien.

Y a-t-il un ver ou une phrase d’une chanson qui te tiennent particulièrement à cœur ? Si oui, pourquoi ?

« Rend a mwin mon kozé ». Je trouve que c’est un message fort pour La Réunion d’aujourd’hui. Il peut être interprété de plusieurs manières mais, à mon sens, il est important de valoriser notre culture, notre langue si riche et si belle. Rend mon kozé peut aussi être un appel au secours pour toutes ces personnes, malgré elles, qui se retrouvent de l’autre côté de la mer et qui souhaitent revenir ici, à La Réunion.

Quelles sont vos principales influences lorsque vous composez vos morceaux ?

Nous avons tous des influences très différentes allant du classique au blues, en passant par le celtique ou encore la pop et sans oublier le maloya. Je pense que c’est ce qui fait la richesse de cet album car plusieurs styles sont mélangés.

Est-ce que d’autres sujets hors musique vous inspirent dans vos chansons ?

Cela dépend du message qu’on souhaite passer et de l’inspiration liée à la musique mais pour cet album, nous avons été inspiré par des faits contemporains (les Réunionnais obligés de partir de leur île pour travailler ou étudier), l’amour ou encore le vivre ensemble.

Crédit@photos : Laurent VIENNE

Vous pouvez trouver l’album de Kerveli en téléchargement sur les plateformes de téléchargement iTunes/ Deezer/spotify/Amazon music. Sinon, il faudra passer par leur Facebook.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s