Rencontre avec Odel, le rappeur bénédictin à suivre

Gilles Arginthe rappe depuis le lycée. Il prépare aujourd’hui son premier album “DAE”. A l’occasion de la sortie de son tout nouveau clip  “LAMT”, il se livre. 

Devenu Odel son nom de scène, cet homme de 32 ans, originaire de Saint-Benoît, se consacre complètement à sa passion depuis quelques années. Son style : le trap. Sa plus grande inspiration : les rappeurs Lunatic, Booba, IAM, Tandem, Dicidens.

Mon blaze Odel vient de la mythologie nordique en référence à Odin avec le royaume d’Asgard. J’ai commencé le rap à l’âge de 17 ans avec mon ami Soper.  On a commencé avec les moyens du bord, on faisait principalement que des feats (combinaisons) sur des compositions (instrus) plutôt old school. On était plutôt underground donc pas nécessairement d’activités internet. C’était pour nous et les potes, ça nous suffisait ”.

Le rap a toujours été présent dans sa vie et c’est avec amour qu’il le pratiquait à Paris pendant ses études. Pas d’ambition réelle puisqu’il avait un diplôme à passer. Mais quelques semaines avant les examens, il tombe gravement malade et rentre à La Réunion. Sans diplôme et en mauvaise santé, il se remet en question.

Quel est le but de ma vie?  Que vais-je vraiment faire de ma vie ? Après un long moment de réfection, je me décide à faire un album de rap.  Avant d’être artiste,  j’ai bien sûr commencé par être un auditeur. Mon album préféré jusqu’à maintenant est  » L’école du micro d’argent  » d’IAM, suivi de « Mauvais oeil » de Lunatic. IAM est mon premier album de rap que j’ai acheté petit. Un bijou encore convoité aujourd’hui. Mais Booba avec Lunatic et « Temps mort », m’ont réellement donné envie de prendre le stylo. Ça été réellement un déclencheur “.

Son futur album porte le nom de “DAE” pour Droit à l’existence :  peu importe le statut social, la couleur de peau, les handicaps, chacun a le droit de vivre librement et de s’exprimer. Il comporte une vingtaine de titres et sera à 95% trap avec une surprise de style. En cours de mix et mastering, la sortie est prévue en  fin d’année 2020 ou voir même en  début 2021.

Avec mon premier  titre dévoilé « LAMT » pour Laiss a mwin trankil » est un banger (dans le jargon rap). On pourrait traduire par laisser moi en paix, laisse- moi dans ma bulle, ne venez pas m’ennuyer.  Cela concerne aussi bien les gens que les rappeurs “. 

Un morceau incisif rempli de punchlines écrit sans thèmes précis en vérité, pour laisser champ libre à son instinct, à tout ce qu’il a sur le cœur. Le clip a été réalisé par Hugo Macé, un petit génie de la vidéo. Odel travaille principalement avec son ami d’enfance KdroBeats, un compositeur en or qui l’a beaucoup aidé pour les compositions.

Je compte bien faire ma place dans le rap avec ce projet, ça va faire 15 ans que je rappe. Je vais sortir 5 clips avant la sortie de mon album. Je reste un passionné alors j’aimerai fortement vivre de ma musique sincèrement. Mon souhait : faire un feat avec les artistes locaux N’dji et Nicko Real  ”. 

En attendant que ses rêves se concrétisent, suivez Odel sur sa page Facebook et découvrez son titre “LAMT”, n’hésitez-pas à laisser des commentaires. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s